Changeons d’avis sur le recrutement des seniors

Soyons honnêtes, chez les recruteurs les seniors n’ont pas toujours bonne réputation. Chers, peu à l’aise avec les nouvelles technologies, difficiles à manager…les idées reçues à leur sujet sont légion.

Et pourtant, quand on y regarde de plus près, les seniors d’aujourd’hui ne ressemblent pas à cette collection de clichés. Bien au contraire ! En quête d’autre chose à ce stade de leur carrière, ils ne recherchent pas systématiquement la rémunération la plus forte. D’autre part, ayant traversés de nombreuses mutations technologiques, ils sont parfois plus à l’aise et plus curieux de nature envers l’innovation que bien les digital natives. Ils s’intègrent facilement à une équipe, car l’expérience leur confère une légitimité naturelle au sein de l’entreprise. Une expertise que les seniors ont d’ailleurs à coeur de transmettre à des collègues plus juniors.

Enfin, le professionnel de plus de 50 ans a également pour lui un réseau acquis au long des années qui peut aussi s’avérer précieux pour son employeur. Par rapport aux millennials souvent dépeints comme individualistes, impatients et instables, le professionnel senior fera preuve d’une plus grande fidélité envers son entreprise. Conscient de la difficulté qu’il y a à retrouver du travail à plus de cinquante ans, celui-ci s’investira plus volontiers dans la durée qu’un jeune qui cherche encore sa voie.

Les entreprises suisses ne s’y trompent d’ailleurs pas puisque nous sommes le pays du monde où la participation des 55-64 ans au marché du travail est la plus élevée ! Alors investissez dans les seniors, offrez-leur de la formation continue, permettez-leur de transmettre leur savoir, votre équipe y gagnera en diversité et votre activité en efficacité.